IAE

Les ingénieurs de l’agriculture et de l’environnement IAE sont chargés de fonctions d’encadrement, d’ingénierie et d’expertise.

Ils participent à la mise en œuvre des politiques contribuant au développement durable dans les domaines de la mise en valeur agricole et industries agroalimentaires ; de l’eaux, biodiversité et prévention des risques naturels ; de la mise en valeur de la forêt ; de l’alimentation et santés animale et végétale, impact environnemental.

En outre, les ingénieurs de l’agriculture et de l’environnement peuvent être chargés, dans ces domaines, de la gestion de l’information et de fonctions de formation, de recherche et de développement.

Le corps comprend 3 grades : Ingénieur de l’agriculture et de l’environnement, ingénieur divisionnaire de l’agriculture et de l’environnement et ingénieur de l’agriculture et de l’environnement hors classe.

LIEU D’EXERCICE DU METIER

Les ingénieurs de l’agriculture et de l’environnement exercent leurs fonctions en :

  • Administration centrale (ministère de l’agriculture et de l’environnement– Paris)
  • Services déconcentrés de l’Etat DRAAF DREAL, DAAF, DDT ; DDTM, DD(cs)PP)
  • Etablissements sous tutelle de l’Etat (France AGRIMER, ASP, ONF, CEREMA, IGN, OFB etc…)
  • Etablissements d’enseignement technique et supérieur ou de recherche (INRAE)

 LES SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE DE L’INGENIEUR DE L’AGRICULTURE ET DE L’ENVIRONNEMENT

LES SAVOIRS et SAVOIR-FAIRE

  • Connaissance des pratiques agricoles et environnement
  • Connaissances de l’organisation et des missions des services déconcentrés de l’État
  • Connaissance du code des marchés publics
  • Connaissances des techniques pédagogiques
  • Capacité à animer des réunions
  • Savoir travailler en mode projet

LES SAVOIRS ETRE

  • Discrétion, autonomie, disponibilité
  • Réactivité, rigueur et méthode
  • Aptitudes au travail en équipe
  • Aptitudes relationnelles
  • Aptitudes au travail en équipe
  • Savoir manager une équipe

MODALITES DE RECRUTEMENT

Les ingénieurs de l’agriculture et de l’environnement sont recrutés :

  • Parmi les élèves ingénieurs admis aux concours d’entrée dans les écoles nationales d’ingénieurs,
  • Par voie de concours interne sur épreuves. Les candidats doivent justifier au 1er janvier de l’année du concours de 3 années au moins de services publics effectifs,
  • Par concours externe sur titres ouvert aux candidats titulaires d’un diplôme classé au niveau I ou d’une qualification reconnue comme équivalente,
  • Par examen professionnel ouvert aux corps des techniciens justifiant d’au moins 8 années de service publics et les cadres techniques de l’Office national des forêts justifiant de six années de services publics.
  • Par inscription sur liste d’aptitude les cadres techniques de l’Office national des forêts ayant atteint le 7e échelon de leur grade ; les techniciens supérieurs du MAA et les techniciens supérieurs forestiers de l’Office national des forêts ayant atteint le 8e échelon du grade de chef technicien et les techniciens de l’environnement ayant atteint le 8e échelon du grade de chef technicien.

Les ingénieurs divisionnaires de l’agriculture et de l’environnement sont recrutés :

  • Par inscription sur liste d’aptitude des IAE ayant atteint depuis au moins deux ans le 4e échelon de leur grade et justifiant, en position d’activité ou de détachement, de six ans de services en cette qualité, dont quatre ans dans un service ou un établissement public de l’Etat.  

 

Les ingénieurs de l’agriculture et de l’environnement hors classe sont recrutés :

  • Par inscription sur liste d’aptitude, les ingénieurs divisionnaires de l’agriculture et de l’environnement qui ont atteint depuis au moins un an le 5e échelon de leur grade et justifier soit :
    • de six années de détachement dans un ou plusieurs emplois culminant au moins à l’indice brut 985 (vivier 1).
    • de huit années d’exercice de fonctions de direction, d’encadrement, de conduite de projet, ou d’expertise, correspondant à un niveau élevé de responsabilité. Ces fonctions doivent aoir été exercées en position d’activité ou en position de détachement dans un corps ou cadre d’emplois culminant au moins à l’indice brut 966 (vivier 2).
    • d’une valeur professionnelle exceptionnelle de leurs parcours et justifiant de trois ans d’ancienneté au 8 e échelon de leur grade (vivier 3).

Les ingénieurs de l’agriculture et de l’environnement hors classe sont promus à l’échelon spécial comme suit :

  • Par inscription sur liste d’aptitude. Peuvent être inscrits les ingénieurs de l’agriculture et de l’environnement hors classe justifiant de trois années d’ancienneté dans le 5e échelon de leur grade ou qui ont atteint, lorsqu’ils ont ou avaient été détachés dans un emploi fonctionnel, un échelon doté d’un groupe hors échelle.

Aucune actualité disponible pour l'instant sur cette thématique